Le PALAIS de Lomé accueille « ISIS-ANTIGONE ou LA TRAGÉDIE DES CORPS DISPERSES » de Marcel DJONDO et Gaëtan NOUSSOUGLO

par SIKAA JOURNAL

Dans l’optique de faire la promotion artistique et culturelle du Togo et de l’Afrique et permettre l’accès
de la population à la culture, le Palais de Lomé accueille un grand évènement d’art vivant, le vendredi
17 et le samedi 18 février 2023.
Intitulée «Isis-Antigone ou la tragédie des corps dispersés», cette pièce de théâtre est initiée par les
metteurs en scène togolais Marcel Djondo et Gaëtan Noussouglo. L’objectif est simple: amener les
gens à se questionner sur la problématique des morts qui n’ont pas de sépulture, les âmes errant
dans la nature et leur incidence sur le monde des vivants. La recherche d’une réponse sera au cœur
du spectacle qui suggère fortement que les vivants ne pourront pas connaitre la paix et vivront dans
une confusion sans fin.
Les passionnés des arts de la scène ont donc été servis les 17 et 18 février 2023 au Palais de Lomé,
devenu une véritable maison dédiée au monde de l’art. Après sa rénovation, il s’inscrit résolument
dans la dynamique de la promotion et la production culturelle nationale et panafricaine, dans les arts
plastiques, le design, les nouveaux médias etc. Ses missions s’articulent autour de quatre piliers
principaux: valoriser la culture (artistique, culinaire, scientifique ou technique), préserver et faire
découvrir la richesse d’un site environnemental exceptionnel au cœur de la capitale, favoriser
l’éducation des nouvelles générations et participer au développement touristique et
économique du Togo.
La représentation de la pièce « Isis-Antigone ou la tragédie des corps dispersés » redonne le coup
d’envoi d’une opération de charme qui a commencé depuis longtemps, et nul doute que dans
quelques mois, le Palais de Lomé sera un lieu de référence en matière de spectacle, d’art et de
culture en général.

Augustin

Related Posts

Laisser un commentaire

vingt − quinze =