Une visite pas comme les autres à la Rédaction du Journal Sika’a

par admin

On a déjà reçu tous genres de visites. De grands artistes comme les Toofan sont passés chez nous. On a déjà reçu des hommes politiques, la Haac, la gendarmerie et même la police bien armée qui est repartie avec un de nos journalistes. Cependant, une telle visite, nous ne l’avions jamais eue. Elle s’était annoncée, nous l’attendions depuis un petit moment, mais elle tardait à venir, à cause de l’agenda très chargé du visiteur.

Finalement, nous étions à la rédaction ce mardi 28 mars 2023 quand nous avons vu sa voiture blanche arriver, faisant tranquillement flotter le drapeau noir-rouge-jaune, cette bannière connue du monde entier.


Le véhicule gare et une délégation composée de madame et monsieur l’ambassadeur d’Allemagne en sort. Ils sont montés nous rejoindre dans notre rédaction, certes modeste mais remplie de dangereux petits journalistes et dessinateurs de presse.

Salutations, présentations, explications sur comment on travaille à Sika’a, collation et surtout, une séance de questions/réponses.

Appuyé de temps en temps par son épouse, Son Excellence monsieur Matthias Veltin s’est totalement prêté au jeu, répondant en long et en large, sans langue de bois aux questions, même des plus difficiles. Tout a été passé au peigne fin: la culture et l’environnement, la Russie et l’Ukraine, la France, l’Occident et l’Afrique, la Russie et l’Afrique, le sentiment anti occidental dans certains pays, l’immigration etc.

Disons qu’en quelques heures, nous avons compris ce que nous n’aurions sûrement pas si bien compris en fouillant pendant plusieurs mois les meilleures bibliothèques du monde.

Sans donner de leçon, Madame l’ambassadrice a exprimé le constat qui est le sien, à savoir que le continent noir et les impressionnants talents qu’on y voit émerger intéressent le monde entier. Il faut alors que les hommes et femmes qui y vivent prennent plus conscience de leur propre importance, qu’ils croient en leurs capacités et travaillent à faire décoller leurs pays. Si cela est fait, l’Afrique ne tardera pas à relever les défis du développement et du progrès social.

C’était une longue après-midi qui fait déjà partie de nos meilleurs souvenirs, de nos précieux archives et de l’histoire de votre journal préféré Sika’a.

Merci à vous tous qui nous suivez quotidiennement et nous encouragez

Related Posts

Laisser un commentaire

douze − 6 =