Comment on fête la Femme à Togocom

par admin

Le 8 mars, la journée internationale des droits de la femme, édition 2023, a été célébrée de façon plutôt exceptionnelle à Togocom. Il s’est agi avant tout de ce qu’on pourrait appeler les trois C:

Un constat, le constat que les femmes peuvent développer des capacités surprenantes, au même titre que les hommes, mais
malheureusement, elles sont souvent sous-estimées.
Un cadre, un cadre que Togocom a désormais créé et qui se veut idéal pour favoriser la mise sur pied d’un plan de carrière pour les femmes, avec l’objectif de valoriser leur parcours professionnel, renforcer leurs capacités par la formation et le transfert de compétences. En gros, il faut faire de la discrimination positive à l’endroit des femmes en vue de leur permettre de rattraper leur retard dû en grande partie aux pesanteurs socioculturelles qui leur est imposées.
Un challenge, un challenge qui met la barre haut en fixant comme objectif de faire en sorte que 50 pour cent des postes stratégiques et de décision de l’entreprise soient occupés par les femmes avant l’année 2025.


Loin d’être un de ces nombreux serpents de mer qui n’ont apporté que désillusion et déception, la rencontre en atelier qui s’est déroulée à Togocom sous forme d’un dialogue entre collaborateurs et collègues de tous les niveaux, ne risque pas d’accoucher d’une souris comme ailleurs, puisque déjà, les discussions franches et ouvertes ont permis à chacun de comprendre que l’égalité du genre ne peut que booster la montée en puissance actuelle de l’entreprise, dans l’intérêt de tous. Le 8 mars, le groupe Togocom l’a fêté; il l’a fêté utile.

Related Posts

Laisser un commentaire

deux × 1 =