ATIKLÉ : Une symphonie artistique transfrontalière au cœur de Lomé

par admin

Sous le charme de l’hôtel ONOMO Lomé, la soirée du mardi 5 décembre 2023 s’est transformée en un festin visuel célébrant la créativité africaine lors de l’exposition ATIKLÉ. Intégrée à l’événement Instant Togo avec le précieux soutien de l’Institut Français du Togo, cette exposition a réuni trois artistes talentueux : Mawuko Abossey du Togo, Adjoa Kouame de la Côte d’Ivoire et Raymond Kono du Cameroun. Ces maîtres de l’art ont dévoilé leurs œuvres, mettant en avant le tabouret d’une manière captivante devant un public avide de découvertes artistiques.

Le tabouret a une philosophie et une signification à la fois sociale et spirituelle commune à certains pays africains. Dans nos sociétés africaines, le tabouret fait souvent partie des kits de la femme au foyer. Le trône royal symbolise en lui-même un des éléments importants des pouvoirs du roi. “Le tabouret signifie l’autorité, le pouvoir, la détermination, la souveraineté. Maintenant, moi dans mes œuvres, le tabouret c’est un être humain”, a déclaré Mawuko Abossey.

Les créations, imprégnées de traditions et d’innovations contemporaines, tissent un dialogue culturel riche en émotions. ATIKLÉ émerge ainsi comme une fusion artistique dépassant les frontières géographiques pour créer un langage visuel unique. “Je suis Akan, de la Côte d’Ivoire, c’est de là-bas que je tire, toutes sortes d’inspirations. Je constate également que nos cultures ne sont pas si différentes les unes des autres, surtout en ce qui concerne le tabouret”, a affirmé Adjoua Kouame.

Ces artistes ont émerveillé le public en dévoilant une palette d’œuvres vibrantes, mettant en lumière le tabouret sur des fonds de couleurs vives et diverses. “Moi je travaille avec des couleurs primaires. C’est ma façon à moi d’illuminer le monde en fait”, a précisé Raymond Kono.

L’exposition, véritable ode à la diversité artistique africaine, témoigne de la vitalité de la scène artistique contemporaine. Un événement qui restera gravé dans les mémoires, marquant Lomé comme épicentre d’une effervescence artistique en perpétuelle expansion.

Source : https://cultureaupluriel.wordpress.com/2023/12/06/atikle-une-symphonie-artistique-transfrontaliere-au-coeur-de-lome/

Related Posts