Double scrutin du 20 avril et la sécurité

par admin

À l’approche des élections législatives et régionales du 20 avril 2024 au Togo, un accent particulier est mis sur la préparation des forces de sécurité chargées de veiller au bon déroulement du scrutin. Des sessions de formation ont été organisées pour les agents des forces de sécurité électorale, visant à renforcer leurs compétences et à assurer une gestion efficace de la sécurité avant, pendant et après le processus électoral.

Une formation des formateurs a également eu lieu dans ce sens, le lundi 4 mars à Lomé. La rencontre initiée par le ministère de la Sécurité, en collaboration avec la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) et les Nations Unies, a voulu outiller les participants sur le contexte sécuritaire actuel au niveau national et régional.

Pour le ministre Calixte Madjoulba, il y aura la tolérance zéro pour les bavures : « Nous serons attentifs, à travers les mécanismes mis en place, au respect des règles de professionnalisme des acteurs engagés. Je rappelle qu’aucun cas de bavure, d’excès et d’inconduite ne sera toléré ».

Le pays veut garantir des élections transparentes et sécurisées avec environ 12 000 agents, hommes et femmes des forces de défense et de sécurité (Police nationale, Gendarmerie nationale et d’une Réserve opérationnelle).

Related Posts